Usinage

Etaux de fraisage 5 axes à serrage concentrique

Etaux de fraisage 5 axes à serrage concentrique

Les étaux compacts à serrage concentrique SOLIDGrip ont été conçus pour répondre à tous les impératifs de la « prise de pièces » sur des centres d'usinage 5 axes.

Bénéfices

Productivité    
Augmentation de la productivité par une optimisation des paramètres d'usinage grâce à la fiabilité du maintien "forme dans forme".
Qualité de production    
La réduction de l'effort de serrage, autorisée par la fiabilité du maintien "forme dans forme", n'entraîne pas de déformation de vos pièces lors du serrage.
Economies    
Réduction de vos besoins de matières premières grâce à la fiabilité du maintien "forme dans forme":  votre pièce est fixée fermement par un talon de 3 mm seulement.
Tranquillité d'esprit    
Adaptable à la grande majorité des matières habituellement usinée (acier, alu, cuivre, titane, inconel....) grâce à la large plage de réglage de la puissance de l'unité de marquage.

Descriptif produit

Technologie de serrage « forme dans forme »

« Les étaux 5 axes à serrage auto-centrant SOLIDGrip équipés du principe de serrage breveté « forme dans forme » permettent de maintenir des pièces d'une manière extrêmement fiable sur un talon de faible épaisseur (3 mm) et d'usiner jusqu'à 5 faces de la pièce sans reprise (pas de démontage/remontage de la pièce).
L'efficacité du serrage obtenu avec les étaux SOLIDGrip repose sur la réalisation préalable d'empreintes sur la pièce à usiner avec une "unité de marquage"pouvant développer jusqu'à 20 tonnes de pression sur le brut.
Ce marquage permet ensuite de serrer la pièce "forme dans forme".
Le pouvoir de maintien de la pièce dans l'étau est donc démultiplié, même avec une force de serrage réduite.
Cette solution autorise des usinages conséquents avec une hauteur de passe importante, sans risques de voir la pièce bouger dans l'étau.

La gamme d'étaux de fraisage 5 axes à serrage concentrique

Composée de 12 modèles d'étaux (3 largeurs de mors en différentes ouvertures entre mors), elle permet de sélectionner le ou les étaux parfaitement adaptés à  vos applications.
D'autre part, les nombreux accessoires permettent d'optimiser l'utilisation et la polyvalence :

  • Languettes de protection de la vis
  • Semelles pour mors doux
  • Mors doux
  • Clés de serrage dynamométriques, etc.

Produits associés

Ressources

1Documentation commerciale

10623

Documentation SOLIDLine - Technologie de serrage pour le fraisage - DOC.10623

- Étaux concentriques 5 axes SOLIDGrip
- Technologie de pré-marquage de pièce SOLIDStamp

Télécharger le fichier au format pdf

Questions fréquentes

Quelle clé doit-on utiliser pour serrer les pièces sur les étaux SOLIDGrip ?

Afin de pouvoir contrôler et reproduire la force de serrage de l'étau SOLIDGrip, nous conseillons de serrer les étaux HWR avec une clé dynamométrique.
Le couple maximum admissible est inscrit sur chaque étau.

Quel est le rôle des 4 pions se retrouvant sous les étaux SOLIDGrip ?

Tous les étaux SOLIDGrip sont livrés d'origine équipés de 4 pions afin de pouvoir les positionner précisément et les fixer rapidement sur le système Point Zéro HWR, nommé SOLIDPoint®.

Quelle est la dureté maximale des pièces que nous pouvons marquer sur l'unité de marquage ?

Il existe 2 modèles de mors de marquage.
- Les mors de marquage standard vous permettront de marquer toutes les pièces ayant une dureté maximale de 35 HRC.
- Les mors haute dureté vous permettront de marquer les pièces ayant une dureté maximale de 45 HRC.

Comment peut-on être certain de réaliser la bonne profondeur d'empreintes sur les pièces avec l'unité de marquage ?

Une inspection visuelle donne à l'utilisateur une information fiable afin de savoir si la pression d'entrée a été sélectionnée correctement ou si un réajustement est requis.
En fonction de la dureté du matériau, il y a deux types d'empreintes différents à obtenir.
Les matériaux tendres ont besoin d'un peu plus de "surface de maintien" en raison de leur plus faible ténacité.
Par conséquent, ils doivent être marqués de manière à ce que les empreintes de contrôle (témoins de marquage) situées entre les empreintes de maintien soient visibles.
Avec des matériaux plus durs, il n'est pas nécessaire de marquer aussi profondément à cause de la plus grande résistance.